Andrew et Catherine sont traqués à Paris

(Andrew et Catherine ont volé un vaisseau spatial des extraterrestres. Avec ce vaisseau, ils font un voyage en amoureux à Paris. Ils ne savent pas que Colonel von Vloppen les suit. Ils visitent le Champ-de-Mars. Catherine est enthousiaste à propos de tout.)

Catherine : Oh, regarde ! Les fleurs sont si merveilleuses !

Andrew : Ouais.

Catherine : Elles sont si jolies !

Andrew : Quel culot !

Catherine : Qu'est-ce qui ne va pas ?

Andrew : Le jardin s'appelle « Champ-de-Mars ». Je ne vois rien qui ressemble à Mars.

Catherine : La planète ?

Andrew : Ouais.

Catherine : Oh là là. Qu'est-ce ça a à voir avec ça ?

Andrew : Je voulais que ce jardin soit à propos de Mars.

Catherine : Tu es impossible.

Andrew : C'est de la publicité mensongère.

Catherine : Tu es exaspérant.

Andrew : C'est vrai.

Catherine : On a un vaisseau spatial qu'on a volé aux extraterrestres. On peut visiter cette planète lorsqu'on aura tout visité ici. Amuse-toi bien.

(De l'autre côté du jardin, se trouve un homme nommé l'Extraterrestre Mec. Sa peau est d'un bleu lumineux, il porte des vêtements de couleur argent, il est chauve, et sa tête est grande. Il a de grands yeux exorbités et fous, et est lourdaud. Personne ne le remarque.)

Catherine : Eh, regarde là-bas. C'est la tour Eiffel ! Toute ma vie j'ai voulu la voir !

Andrew : Elle est belle, mais j'aime mieux celle de Las Vegas.

Catherine : Mais celle qui est ici est l'originale !

Andrew : La plus drôle est celle de Las Vegas.

Catherine : Oh, tu est si agaçant !

Andrew : À Las Vegas, on peut voir à la fois la Tour Eiffel et le David de Michel-Ange.

Catherine : Oh là, ce ne sont pas les vrais. Ce sont de pâles imitations.

Andrew : Je les aime plus.

Catherine : Ohhh ! Ne peut-on pas tout simplement s'amuser ? Tu es à gifler, si agaçant ! Je dois te donner une gifle. Je dois te pulvériser avec mon gaz poivre. Je suis raide dingue de toi.

(Elle prend son gaz poivre de son sac et fait semblant de le pulvériser sur lui.)

Andrew : Oh, où t'en est tu procuré ?

Catherine : Je l'ai acheté au Mexique.

Andrew : Je ne sais pas si c'est légal ici.

Catherine : Je suis préparé.

(À cet instant l'Extraterrestre Mec saute hors des buissons.)

Extraterrestre Mec : Je vous ai attrapé !

(Catherine le pulvérise avec du gaz.)

Extraterrestre Mec : Aïe! Aïe! Aïe! Mes yeux ! Mes yeux ! Pas encore ! Pas encore !

(Andrew et Catherine se sauvent alors que l'Extraterrestre Mec souffre. On peut entendre sa radio.)

Colonel von Vloppen (dans la radio) : L'Extraterrestre Mec, vous me recevez ? Vous me recevez ? Est-ce que vous me recevez ?

(L'Extraterrestre Mec parle dans la radio.)

Extraterrestre Mec (misérable et vaincu ) : Ouais, je vous reçois. Je suis désolé. Ils se sont échappés.

(À suivre. La prochaine fois, suivez les aventures de Andrew et Catherine contre Colonel von Vloppen et l'Extraterrestre Mec.)



Andrew and Catherine are stalked in Paris

(Andrew and Catherine have stolen a spaceship from the space aliens. With this ship, they're taking a love trip to Paris. They do not know that Colonel von Vloppen is following them. They're visiting the Champ de Mars. Catherine is enthusiastic about everything.)

Catherine: Oh, look! The flowers are so marvelous!

Andrew: Yeah.

Catherine: They look so beautiful!

Andrew: The nerve!

Catherine: What's wrong?

Andrew: The garden is named “Champ de Mars.” I don't see anything about Mars.

Catherine: The planet?

Andrew: Yeah.

Catherine: Oh, brother. What does that have to do with anything?

Andrew: I wanted the garden to be about Mars.

Catherine: You're impossible.

Andrew: That's false advertising.

Catherine: You're exasperating.

Andrew: It's true.

Catherine: We have a spaceship that we stole from the space aliens. We can visit that planet when we're done here. Have fun.

(At the other side of the garden is a man named Space Alien Dude. His skin is luminescent blue, he wears silver-colored clothes, he's bald, and his head is large. He has big, bulging, crazy eyes, and is oafish. No one notices him.)

Catherine: Hey, look over there. It's the Eiffel Tower! All my life I've wanted to see it!

Andrew: It's nice, but I like the one in Vegas better.

Catherine: But this one's the original.

Andrew: The one in Vegas is more fun.

Catherine: Oh, you're so annoying!

Andrew: In Vegas you can see both the Eiffel Tower and the Statue of David.

Catherine: Sheesh, they're not the real ones. They're cheap imitations.

Andrew: I like them better.

Catherine: Ohhh! Can't we just have fun? You need a slap; you're so annoying! I should give you a good, hard slap. I should spray you with my pepper spray. You're driving me nuts.

(She takes her pepper spray out and pretends to spray him with it.)

Andrew: Oh, where did you get that?

Catherine: I bought it in Mexico.

Andrew: I don't know if that's legal here.

Catherine: I'm prepared.

(In that instant, the Space Alien Dude jumps out of the bushes.)

Space Alien Dude: I've caught you!

(Catherine sprays him with her pepper spray.)

Space Alien Dude: Ouch! Ouch! Ouch! My eyes! My eyes! Not again! Not again!

(Andrew and Catherine run away while the Space Alien Dude suffers. We can hear his radio.)

Colonel von Vloppen: (From the radio) Space Alien Dude, do you read me? Do you read me? Do you read me?

(The Space Alien Dude speaks into the radio.)

Space Alien Dude: (Miserable and defeated) Yeah, I read you. I'm sorry. They got away.

(To be continued. Next time experience the adventures of Andrew and Catherine against Colonel von Vloppen and the Space Alien Dude.)






Back to Main Page