Andrew et Catherine à Paris

(Andrew et Catherine ont volé un vaisseau spatial des extraterrestres. Avec ce vaisseau, ils font un voyage en amoureux à Paris. Ils explorent la ville.)

Andrew : J'aimerais trouver un endroit où je puisse faire un détatouage au laser.

Catherine : Pourquoi ?

Andrew : Je déteste mon tatouage.

Catherine : Je trouve qu'il te va bien. C'est en chinois, n'est-ce pas ?

Andrew : Ouais.

Catherine : C'est chouette.

Andrew : J'en ai marre de ça.

Catherine : On est à Paris. On doit profiter de chaque instant qui passe. Tu peut prendre soin de ça quand on ira retourner au Nébraska.

Andrew : Non. Je veux en prendre soin aussitôt.

Catherine : Oh, tu es si entêté ! Combien de temps est-ce que tu as ce tatouage ?

Andrew : Cinq ans.

Catherine : Tu a seulement 18 ans. Tu t'es fait faire ce tatouage lorsque tu avais seulement 13 ans ?

Andrew : Oui.

Catherine : Oh, là là. C'était illégal.

Andrew : Je n'ai aucun regret dans ma vie, sauf ce tatouage. Je regrette l'avoir fait – je le regrette, je le regrette, je le regrette !

Catherine : Calme-toi ! Qu'est-ce qu'il signifie, ton tatouage ?

Andrew : « Aucun regret » ?

Catherine : Ah bon ? Tu regrettes avoir fait un tatouage qui signifie « Aucun regret » ?

Andrew : Oui.

(Catherine rit bruyamment.)

Catherine : Oh, c'est tellement ironique ! (Elle rit encore plus bruyamment.)

Andrew : Ne te moque pas de moi !

Catherine : J'ai peur que tu fasses le détatouage, tu le regretteras !

(Elle rit hystériquement.)

Andrew : Ta gueule ! Ce n'est pas drôle.

(Elle rit encore plus.)

Andrew : Tu es méchante.

(Elle essaie de se calmer.)

Catherine : Excuse-moi. Ça m'a paru drôle.

Andrew : On est à Paris. Je crois que je pourrai trouver quelqu'un qui puisse enlever mon tatouage par laser.

Catherine : Ça ne marche pas de cette façon. On ne peut pas enlever ton tatouage avec seulement un traitement. Cela en nécessite plusieurs. On pourra le faire lorsqu’on retournera aux États-Unis – je te le promets.

Andrew : Donnes-tu ta parole d’honneur ?

Catherine : Oui.

Andrew : D'accord.

Catherine : Et si on faisait quelque chose de fantastique. Et si on s'amusait un peu. On est dans la ville la plus romantique du monde. Viens avec moi. On va trouver quelque chose de merveilleux.

(Elle prend sa main, puis courent tous deux le long de la Seine. Un homme très mystérieux regarde les deux amants. Il porte un Borsalino et un trench et ressemble à Alain Delon jeune. C'est Colonel von Vloppen. Il compose un numéro sur son portable et parle.)

Colonel von Vloppen : Allô, oui. Je les ai trouvés.

(À suivre. La prochaine fois, suivez les aventures de Andrew et Catherine contre Colonel von Vloppen.)



Andrew and Catherine in Paris

(Andrew and Catherine have stolen a spaceship from the space aliens. With this ship they're taking a love trip to Paris. They explore the city.)

Andrew: I want to find a place where I can get laser tattoo removal.

Catherine: Why?

Andrew: I hate my tattoo.

Catherine: I think it's interesting. It's in Chinese, isn't it?

Andrew: Yeah.

Catherine: It's cool.

Andrew: I'm sick of it.

Catherine: We're in Paris. We should enjoy every moment. You can take care of that when we get back to Nebraska.

Andrew: No. I want to take care of it immediately.

Catherine: Oh, you're so stubborn! How long have you had this tattoo?

Andrew: Five years.

Catherine: You're only 18. Did you get that tattoo when you were only 13?

Andrew: Yes.

Catherine: Oh, wow. That was illegal.

Andrew: I have no regrets in my life except that tattoo. I regret getting it – I regret it, I regret it, I regret it!

Catherine: Relax. What does your tattoo mean?

Andrew: “No regrets.”

Catherine: Really? You regret getting a tattoo that says, “No regrets”?

Andrew: Yes.

(Catherine laughs loudly.)

Catherine: Oh, that's so ironic! (She laughs louder.)

Andrew: Don't make fun of me!

Catherine: I'm afraid if you get laser tattoo removal, you'll regret it.

(She laughs hysterically.)

Andrew: Shut up. It's not funny.

(She laughs some more.)

Andrew: You're mean.

(Catherine tries to calm down.)

Catherine: I'm sorry. That struck me as funny.

Andrew: We're in Paris. I think I can find someone who can remove my tattoo via laser.

Catherine: It doesn't work like that. You can't remove a tattoo with just one treatment. It takes several. We can get that done when we get back to the United States – I promise.

Andrew: Do you give your word of honor?

Catherine: Yes.

Andrew: All right.

Catherine: How about we do something fantastic. How about we have a lot of fun. We're in the most romantic city in the world. Come with me. We're going to find something magnificent.

(She takes him by the hand and they run along the Seine. A mysterious man watches the two lovers. He wears a Fedora and a trench coat and resembles a young Alain Delon. He's Colonel von Vloppen. He dials a number on his cell and speaks.)

Colonel von Vloppen: Hello, yes. I found them.

(To be continued. Next time see the adventures of Andrew and Catherine against Colonel von Vloppen.)






Back to Main Page